4 astuces pour dépasser tes peurs et oser passer à l’action

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La peur n’est ni sexy, ni désirable, ni agréable…

Pourtant, elle s’accroche à nous comme si c’était le cas.

Alors, on tente de s’en débarrasser, mais rien à faire elle s’accroche d’autant plus fort…

Peut-être que la solution n’est pas là finalement…

Peut-être que nous aurions plus de chance de nous en débarrasser si nous arrêtions de tout faire pour l’éliminer ?

Spoiler Alert : Oui, c’est le cas !

Les bénéfices d’une telle démarche sont :

  • De gagner en confiance en soi ;
  • D’oser vivre sa vie ;
  • De se sentir libéré de ses blocages intérieurs ;
  • De se sentir plus épanouie ;
  • Et bien plus…

L’objectif à la fin de cet article est que tu sois capable d’utiliser une stratégie et des outils simples dans ton quotidien pour dépasser tes peurs et avancer petit pas après petit pas en direction de la vie qui te correspond !

Sommaire

I. Accepter que la peur ne parte jamais !

L’inquiétude et le stress réduisent ton espérance de vie, détruisent ta capacité de concentration, et a fortiori diminuent ton estime et ta confiance en toi…

Alors que l’acceptation te calmera et te permettra de te concentrer sur l’essentiel !

Voilà une première solution très efficace pour dépasser tes peurs : accepte la présence de la peur comme faisant pleinement partie de ta vie !

En effet, la peur se situe au sein de ton amygdale dans une zone du cerveau enfouie juste ici :

C’est également ici que se situent tes zones d’anxiété et de plaisir ressentis…

Comme tu ne peux pas te débarrasser de la peur, alors l’objectif est que tu parviennes à faire équipe avec elle. Le risque sinon serait d’échouer, comme le dit Paulo Coehlo dans son livre L’alchimiste :

Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer.

Paulo Coelho

Alors, pour donner une chance à tes rêves et à tes objectifs d’être atteints, tu devras dépasser tes peurs en franchissant cette zone de peur.

Ce qui est rassurant, c’est que peu importe ton statut social, tes revenus, ton sexe, ta zone géographique… elle est présente en chacun de nous et elle te suivra à chaque étape de ton parcours de vie.

D’ailleurs, Steven Pressfield illustre dans son livre The Art of War la différence entre une personne qui ne vit pas la vie qui lui correspond – appelée amateur – et une personne qui dépasse ses peurs – appelée professionnelle :

  • Il explique que l’amateur pense qu’il doit d’abord vaincre sa peur avant de passer à l’action ;
  • Alors que le professionnel sait que la peur ne partira jamais, mais qu’au contraire, elle sera toujours présente. Il a conscience qu’elle est même présente chez les artistes célèbres ou les soldats surentraînés… car celui qui n’a peur de rien n’existe pas.

Finalement, la place de la peur dans ta vie dépend de la place que tu lui accordes.

Cette place que tu lui donnes dépend des pensées que tu entretiens vis-à-vis d’elle…

Notre vie est ce que nos pensées en font.

Marcus Aurelius

C’est une bonne nouvelle, car cela signifie qu’en prenant conscience de nos pensées nous pouvons reprendre le contrôle sur elles, sur nos peurs et sur notre vie en général !

Je t’invite à découvrir l’article sur les pensées négatives et les croyances limitantes pour mettre en place des stratégies qui les transformeront en quelque chose de positif dans ta vie.

II. Savoir pourquoi tu veux passer à l'action

Le succès est la tranquillité d’esprit qui est le résultat direct de l’autosatisfaction de savoir que vous avez fait de votre mieux pour devenir le meilleur.

John Wooden

Pour dépasser tes peurs et enfin passer à l’action, il te faut prendre le temps de déterminer pourquoi passer à l’action est si important pour toi.

En prenant le temps de définir en quoi agir dans une direction a du sens dans ta vie, cela te permet d’accroître ton niveau de motivation au quotidien. En effet, tu agiras en raison de quelque chose de plus grand que ton sentiment de peur qui lui est éphémère.

Donc, tu sortiras plus facilement de ta zone de confort, car ta raison de passer à l’action sera plus forte que ta peur.

De plus, si tu décides de passer cette étape, alors le risque est de procrastiner ou de laisser la peur l’emporter et d’abandonner.

Alors oui, passer à l’action implique :

  • de prendre des risques ;
  • de sortir de sa zone de confort ;
  • de vivre des émotions intenses ;

Mais surtout, passer à l’action permet :

  • de se créer des souvenirs mémorables ;
  • d’apprendre à se connaître ;
  • de vivre des émotions si intenses qu’elles en deviennent une drogue ;
  • de se rendre compte de nos capacités ;
  • de se rendre compte de ce que le monde a à nous offrir ;

Afin de définir ton pourquoi, je t’invite à répondre aux trois questions posées ici.

III. Prendre conscience des conséquences de ne pas passer à l'action

L'échec n’est pas fatal, mais refuser de changer peut l'être.

John Wooden

Réfléchis aux regrets que tu développeras si tu ne passes pas à l’action afin de te motiver à dépasser tes peurs d’agir…

Dans 90% des cas, les regrets que tu développeras de ne pas être passé à l’action seront plus douloureux à vivre que le fait de dépasser tes peurs.

En effet, oui ça te coûte de passer à l’action – car ce n’est pas facile d’aller au-delà de ta zone de confort… – mais sur le long terme, ne pas agir te coûtera plus cher en termes de regrets !

Demande-toi :

  • Quelle est la pire chose qui puisse m’arrive si je passe à l’action ?
  • Puis, quelle est la pire chose qui puisse m’arriver si je ne passe pas à l’action ?

Enfin, mesure tes réponses en termes de douleur future ressentie. Est-il plus douloureux de passer à l’action ou de vivre avec le regret de ne pas avoir osé dépasser tes peurs ?

IV. Le moment de passer à l'action

Maintenant que tu as pris le temps de définir des raisons plus fortes que tes peurs de passer à l’action, alors il te sera plus facile d’agir à l’avenir pour ne plus laisser d’opportunité te passer sous le nez…

Mais pour autant, il y a encore une étape qui mérite quelques conseils pour dépasser tes peurs : il s’agit du moment de passer à l’action.

1. Occupe ton esprit

Un journaliste demanda à Winston Churchill au cours de la Seconde Guerre mondiale : « Êtes-vous inquiet de la situation ? » ce qu’il répondit « Je suis trop occupé. Je n’ai pas le temps de m’inquiéter. »

La réponse de Churchill est intéressante et la leçon que tu peux retenir de cette réponse l’est tout autant.

En fait, lorsque tu es occupé à faire quelque chose, alors cela te permet de garder le contrôle sur ton niveau d’inquiétude, car ton attention est centrée sur quelque chose d’extérieur à toi.

En effet, ton cerveau ne peut pas se concentrer sur deux choses à la fois, si bien qu’occuper ton esprit – en exécutant des tâches, apprendre une nouvelle compétence, écouter de la musique ou toute autre activité qui demande de la concentration – te permet de dépasser tes peurs, car tu n’as pas le temps de t’inquiéter ni de laisser le stress monter jusqu’à te paralyser.

Finalement, dépasser tes peurs devient plus facile, car le niveau de stress ressenti n’est pas aussi intense que si tu avais laissé tes pensées ressasser et imaginer les pires scénarios possibles.

2. Sois organisé

La plupart des gens échouent dans la vie parce qu’ils portent trop d’importance aux petites choses.

Tony Robbins

En fait, lorsque nous nous tracassons pour les petites choses quotidiennes cela provient de nos incompréhensions et de nos confusions. En effet, bien souvent, nous ne prenons pas le temps d’apprécier l’ensemble des informations dont nous disposons, alors nous prenons de mauvaises décisions…

Cela est la cause principale de tes inquiétudes quotidiennes et de ce qui te retient d’agir et de dépasser tes peurs.

Mais, si nous analysons les choses de manière objectives alors nos soucis s’évaporent à la lumière des connaissances.

En prenant le temps de rationaliser la situation, tu donnes moins d’importance à tes peurs qui deviennent illégitimes dans ta vie.

Un problème bien posé est un problème à moitié résolu.

Henri Poincaré
  1. Écris la cause de tes soucis sur une feuille de papier ;
  2. Écris ce que tu peux faire à ce sujet et les actions que tu peux mettre en place ;
  3. Décide ce que tu vas faire en choisissant la meilleure action parmi la liste dressée précédemment ;
  4. Commence immédiatement à appliquer ta décision et ne t’arrête pas pour la reconsidérer.

3. Décompose ton action en petites tâches

Nos objectifs sont censés nous motiver, mais ils peuvent produire l’inverse si nous nous y prenons mal.

En effet, formuler ses objectifs est une bonne chose, mais bien souvent ils sont trop importants – ce qui est intimidant.

Donc, comme nous ne savons pas par où commencer et que les actions qui nous semblent indispensables nous paralysent – tant elles sont conséquentes – alors, elles génèrent de la peur.

Mais pour dépasser tes peurs et oser passer à l’action, il te faut décomposer tes grands objectifs en plus petits objectifs, qui eux-mêmes, se décompensent en tâches.

De plus, l’action nourrit l’action, alors plus tu passes à l’action, plus il deviendra facile d’oser agir au quotidien et de dépasser tes peurs.

Finalement, l’astuce est de décider de ta prochaine tâche à accomplir – mais rien qu’une – et de t’y tenir !

Afin de t’aider, je t’invite à télécharger le document disponible ci-dessous en entrant ton adresse e-mail. Il s’agit d’un outil qui te permettra de décomposer tes plus grands objectifs en petits objectifs réalisables par des petites tâches à accomplir quotidiennement pour t’aider à dépasser tes peurs.

4. Ne sois plus paralysé

Comme je te l’ai expliqué précédemment, beaucoup de tes soucis sont minimes, mais tu en fais des montagnes, si bien que leurs conséquences deviennent – effectivement – des montagnes qui t’empêchent d’avancer…

Nos petits soucis du quotidien mangent notre énergie mentale qui, du coup, se vide petit à petit. Alors, nous nous sentons de plus en plus faibles et fragiles si bien que nous ne parvenons pas à faire face à nos peurs.

Donc pour dépasser tes peurs, il te faut prendre soin de toi et de ce que tu mets dans ta tête. Environ 95% des événements que tu perçois comme négatif ne nécessitent pas autant d’inquiétude…

… Bien souvent, ce n’est rien du tout. La solution la plus simple est de passer à autre chose et de tourner la page aussitôt l’évènement passé, plutôt que de s’infliger cette montagne d’inquiétude…

Par exemple : un collègue te dit quelque chose qui t’énerve… maintenant, tu le détestes même si, lui, ne semble pas le remarquer. Cela affecte votre relation, parce que tu ne supportes plus de le voir. Plutôt que de laisser la situation s’envenimer avec des comportements passifs-agressifs, peut être que tu aurais pu lui demander d’expliquer ses propos. De cette façon, tu aurais été sûr d’avoir compris ses arrière-pensées. Sinon, tu peux simplement te dire qu’il a fait une mauvaise interprétation de qui tu es et passer à autre chose sans accorder de valeur à cet événement.

Pour y parvenir, tu peux appliquer la technique du stop-loss, habituellement utilisée dans le domaine de la finance. Il s’agit d’évaluer combien un événement vaut en termes d’inquiétude pour, soit le régler, soit passer à autre chose.

Par exemple : Si ta relation avec ton collègue te tracasse alors :

  • Tu peux évaluer la situation pour savoir si l’inquiétude que tu vis en vaut la peine ;
  • Si ça n’en vaut pas la peine alors, oublie ou pardonne-lui ;
  • Si ça en vaut la peine alors, parle-lui de cela.

Tout problème à sa solution et aucun problème ne devrait avoir de pouvoir sur ta santé.

5. Aujourd'hui est tout ce que nous avons

Hier est passé, demain n’existe pas…

Pour parvenir à dépasser tes préoccupations en lien avec hier ou demain, il te faut agir aujourd’hui. De cette façon, tu créeras une différence dans ta vie par rapport à hier et tu avanceras dans la bonne direction le lendemain !

Si tu t’inquiètes de demain, alors demande-toi si tes inquiétudes d’hier se sont réalisées aujourd’hui.

95% des cas, ce sera un non !

Tu peux te référer à la loi des moyennes pour cela… en fait, lorsque tu as peur de la survenue d’un événement, demande-toi :

  • Est-ce que cela s’est déjà produit dans le passé ?
  • Combien de fois ?
  • Quelles sont les chances que cela se produise dans le futur ?

5. Prends la décision…

C’est dans vos moments de décision que votre futur se construit.

Tony Robbins

Nous venons de passer un moment à te préparer psychologiquement à passer à l’action, mais il reste un dernier élément pour agir… c’est d’en prendre la décision !

En prenant la décision d’agir, cela signifie que tu n’es plus susceptible de passer dans une phase de négociation avec toi-même, car le changement psychologique est fait. Alors, prendre la décision de passer à l’action te permet de t’y tenir et de fermer toutes les portes de sortie que ton esprit te présente sur le chemin.

Finalement, décider de passer à l’action t’amène à dépasser tes peurs et donc d’accepter de devenir à l’aise avec le fait d’être mal à l’aise. De cette façon, ta zone de confort s’étend si bien que ce qui te faisait peur auparavant devient abordable. Pour autant, tu devras faire face à de nouvelles peurs qui seront proportionnelles avec le niveau de difficulté auquel tu fais face. Mais en appliquant une nouvelle fois les étapes de cet article, tu parviendras de nouveau à dépasser tes peurs.

V. Conclusion

Dépasser tes peurs et oser passer à l’action est le moyen le plus court pour parvenir à vivre la vie qui te correspond !

Pour cela, voici les 4 astuces partagées dans cet article :

  • Accepte que ta peur fasse partie intégrante de ta vie ;
  • Définis ce que cela t’apportera de dépasser tes peurs de passer à l’action et pourquoi c’est si important pour toi ;
  • Prends conscience des conséquences auxquelles tu devras faire face un jour, si tu ne parviens pas à dépasser tes peurs d’agir en direction de ce qui est important pour toi ;
  • Le moment de passer à l’action est crucial pour dépasser tes peurs. Pour cela, voici quelques stratégies que tu peux adopter pour faciliter le passage à l’action :
    • occuper ton esprit ;
    • ne plus subir ce que tu fais et réfléchir à l’intérêt de ce que tu fais ;
    • organiser tes objectifs en tâches ;
    • accepter que le seul contrôle que tu possèdes soit seulement aujourd’hui ;
    • prends la décision de passer à l’action.

Quelle peur comptes-tu dépasser en utilisant les astuces de cet article ? Partage ta réponse en commentaire.

Tu as aimé cet article ? Partage-le avec tes amis :)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments