5 erreurs les plus fréquentes de la fixation d’objectifs

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp

Attention, se fixer des objectifs est une activité dangereuse !

Tu ne me crois pas ?!

OK, autant dire que tu n’es pas prêt.

Alors, mets-toi à l’aise et laisse-moi te conter une petite histoire.

« Il était une fois, une jeune fille de 15 ans, perdue dans sa vie. Elle a une vague idée de ce qu’elle veut faire. Mais elle ne se tracasse pas pour autant. Puis un jour, elle eut 17 ans. Là, elle est sûre d’elle, elle deviendra militaire. Et puis… non. Alors à 19 ans, elle commence des études de droit, cette fois, elle veut devenir criminologue ou ministre… »

*eeeuh… raaah je ne sais plus… mais, elle non plus de toute façon*.

« Finalement, à 22 ans, elle trouve sa voie. Cette fois-ci c’est la bonne !! Elle veut devenir coach en développement personnel !! … oui… mais, peut-être que non. D’un côté devenir psy est tentant et de l’autre faire de la recherche aussi semble intéressant… »

 

Alors… je te l’avais dit !

Le processus de fixation d’objectifs est dangereux. C’est un exercice à manipuler avec précaution.

Le risque est de te persuader de leur authenticité, de les poursuivre corps et âme, et te réveiller 10 ans, 20 ans, 30 ans plus tard avec la boule au ventre en réalisant que ça ne te correspondait pas. Car même avec le meilleur job ou les meilleurs résultats du monde, quand on ne sait pas réellement et sincèrement où l’on va, on ne va nulle part.

C’est pourquoi cela peut te coûter très cher en temps, argent et confiance en toi ; et ça fait mal !

J’en ai fait les frais… la preuve avec l’histoire que je viens de te conter.

De manière générale, il est courant de commettre des erreurs dans la fixation d’objectifs. Au fil des années et des erreurs accumulées, mon processus de fixation d’objectifs s’affina. Alors le but de cet article est de te faire gagner du temps et de l’énergie, en t’évitant de commettre des erreurs dans la fixation d’objectifs.

Ici, je te révèle les 5 erreurs les plus fréquentes dans la fixation d’objectifs.

Sommaire

Parmi les nombreuses erreurs qu’il est possible de commettre lors du processus de fixation d’objectifs, il y en a 5 que je rencontre couramment.

Il y a le fait de ne pas avoir d’objectifs, de poursuivre des objectifs standard,  vagues ou uniquement pour le résultat et des objectifs irréalistes. Personnellement, l’erreur que j’ai le plus fréquemment commise est de me fixer des objectifs vagues.

Et toi, te reconnais-tu dans l’une des situations suivantes ? Donne ta réponse en commentaire.

1. Ne pas avoir d'objectifs

Celui qui n'a pas d'objectifs ne risque pas de les atteindre.

Sun Tzu

L’absence de fixation d’objectifs ne veut pas nécessairement dire que tu ne souhaites pas accomplir quoi que ce soit. Ok, pour certaines personnes, il se peut qu’il y ait une pointe de paresse. Mais en général, ce n’est pas le cas.

En fait, bon nombre de personnes très motivées et intelligentes n’ont pas d’objectifs clairs pour elles-mêmes. Pourquoi ? Parce qu’elles suivent un chemin bien tracé qui répond aux normes sociétales et aux attentes de leur entourage.

La raison : La routine est une tueuse. Nous avons tendance à nous oublier et oublier ce qui nous fait vibrer lorsque l’on suit une routine bien établie. Donc la fixation d’objectifs n’est plus d’actualité comme on « sait » où l’on va.

Comment résoudre ce problème

Si tu te reconnais dans cette catégorie, surtout pas de panique ! Il faut un début à tout. Le plus important est de commencer à y réfléchir. Voici un article qui te guidera dans cette direction.

Si tu n’as pas encore choisi tes objectifs, voici quelques conseils :

  • Fais-en sorte que tes objectifs soient en cohérence avec qui tu es et correspondent à tes valeurs ;
  • Imagine ton « toi idéal ». Qui est cette personne ? Que vois-tu ?
  • Prends ton temps dans la rédaction de tes objectifs et relis-les le plus souvent possible ;
  • Ne te mets pas la pression pour définir des objectifs extraordinaires. Ils sont souvent non atteignables et risquent de te décourager (p-ex. : devenir millionnaire avant la fin de l’année).

2. Poursuivre des objectifs standard

Trop de gens dépensent de l'argent qu'ils n'ont pas pour acheter des trucs dont ils ne veulent pas, juste pour impressionner des gens qu'ils n'aiment pas.

Will Smith

Nous sommes tous pris au piège dans cette société de consommation. La société détermine un grand nombre des objectifs que nous poursuivons. Nous pensons vouloir cette grande maison face à la mer, cette voiture qui va plus vite que toutes les autres, la vie de ce jet-setter…

Mais, est-ce que ces désirs sont vraiment les nôtres ? Ou est-ce seulement ancrés en nous ?

Non seulement on pense que les objectifs que l’on poursuit sont les nôtres mais en plus, la société, notre environnement, notre entourage nous les ont mis en tête.

Notre besoin d’être accepté par la société nous fait croire que certains des objectifs définis par d’autres sont bien les nôtres. De telles décisions nous obligent à mettre de côté nos véritables passions et à faire des compromis sur les choses qui nous importent réellement.

Finalement, nous nous sentons libres jusqu’au jour où nous atteignons la limite de nos actions. Lorsque nous dépassons cette limite, nous devons nous faire face et nous poser les bonnes questions.

Donc après quelques années à faire ce pour quoi nous ne sommes pas faits, nous devons passer en jugement devant notre miroir et nous faire face.

avatar loupe cherche

Ce jugement est terrible. Et la sentence en sera d’autant plus forte si l’on continue de l’ignorer.

Tout y passe : nos choix de vie (carrière, étude, famille…), les choses que nous faisons de notre temps libre… Tout est passé au peigne fin.

À la fin, un choix s’impose.

  • Soit, on ne se respecte pas, c’est-à-dire qu’on ignore ses valeurs hautes ;
  • Soit, on se respecte, car on suit ses valeurs hautes ;

Dans le premier cas, je dois te prévenir, ta vie sera facile, sans peur et confortable. Par contre, tu feras partie de la majorité des gens qui, à la fin de leur vie, regrette de ne pas avoir vécu la vie qu’il désirait.

Dans le deuxième cas par contre, ta vie ne sera pas aussi facile, tu auras souvent peur et tu seras souvent hors de ta zone de confort. Par contre, tu vivras une vie authentique, une vie qui mérite d’être vécue et racontée.

Rappelle-toi bien que, le succès d’un individu ne se mesure pas à sa capacité à être entouré de plein de gens ou d’être capable de générer des millions chaque année. Ce qui importe c’est ce qu’il ressent à l’intérieur de lui, lorsqu’il génère ce qu’il veut à l’extérieur.

Comment résoudre ce problème

Avant toute chose, ce n’est en aucun cas un problème de suivre la norme. Seulement si c’est ce que tu veux vraiment au fond de toi.

Suis-tu la norme avec un but derrière ? As-tu toujours désiré faire ça ? Si ta réponse est oui alors félicitation, tu es sur le bon chemin.

Par contre, la situation devient problématique si tu suis ce chemin sans trop savoir pourquoi. La vérité est que tu es talentueux, passionné et rêveur, mais tu as enfoui cela afin de correspondre aux attentes sociétales.

Il est donc temps de ralentir, si tu es lancé, motivé et que tu travailles comme un acharné à la poursuite d’objectifs qui ne sont pas les tiens.

Voici quelques moyens de t’évaluer et d’apporter des changements si nécessaire :

  • Demande-toi si ce que tu fais actuellement c’est pour toi ou pour quelqu’un d’autre (p-ex. : parents, amis, société) ;
  • As-tu une idée de ce que tu pourrais faire à la place ?
  • Connais-tu un moyen d’y parvenir ? Une transition possible ?

3. Poursuivre des objectifs vagues

S’adonner à la fixation d’objectifs est enrichissant. Écrire ses premiers objectifs est excitant. Malheureusement, lorsque l’on fait cet exercice pour la première fois, on a tendance à se fixer des objectifs flous. Si tes objectifs sont flous, ne t’attends pas à trouver le chemin de la réussite aussi facilement. La fixation d’objectifs n’est pas un exercice magique qui va te faire avoir tout ce dont tu rêves. La fixation d’objectifs est un point de départ dans ton processus d’action.

avatar argent

Les objectifs flous les plus couramment poursuivis sont :

  • Devenir riche ;
  • Être heureux ;
  • Devenir célèbre.

Ces objectifs sont géniaux… mais ils manquent de précision. Qu’est-ce que « devenir riche » signifie pour quoi ? Est-ce que gagner 5.000€ par mois est riche ? 1 million ? 1 milliard ?

Comment résoudre ce problème
  • Pour rendre tes objectifs plus clairs, rends les spécifiques ;
  • En même temps, détermine pourquoi c’est important pour toi d’atteindre ces objectifs ;
  • Comment peux-tu mesurer ta réussite ? En termes d’argent, de niveau de joie, de célébrité au niveau international… ?
  • Ensuite, fixe une date limite de réalisation de ton projet. Fixe un délai réaliste qui te stress suffisamment pour ressentir l’urgence de te bouger, mais pas trop au point de te sentir paralysé par la charge de travail ;
  • Enfin, détermine un plan d’action. Cela te permet de connaître les étapes intermédiaires entre maintenant et la réalisation de ton objectif. Quelles sont tes objectifs pour dans 6 mois ? 3 mois ? 1 mois ? La semaine ? Demain ?

4. Poursuivre des objectifs uniquement pour le résultat

Il vaut mieux suivre le bon chemin en boitant que le mauvais d'un pas ferme.

Saint Augustin

La fixation d’objectifs pour son résultat est une erreur qui te coûtera en termes de confiance en toi.

Par exemple : J’ai rencontré une personne dont l’objectif était de devenir comme Elon Musk.

Cet objectif est ouf, j’adore ! Mais en creusant ses motivations, il s’est révélé qu’elle ne voulait pas devenir comme Elon Musk. La notoriété d’Elon Musk était alléchante. Mais lorsque je lui ai demandé : as-tu envie de dormir 6 h par nuit ? Ne pas avoir de vie familiale ? Ne pas avoir d’amis ? Vivre une solitude inouïe ?… Bref, elle voulait en effet devenir un entrepreneur libre, indépendant, en faisant le bien autour d’elle, mais sans sacrifier l’entièreté de sa vie.

Souvent le résultat nous appâte, mais dans la fixation d’objectifs, sois conscient du prix à payer pour l’atteindre. Si tu n’es pas prêt à faire les sacrifices nécessaires, alors cet objectif n’est pas le tien.

Comment résoudre ce problème

Au cours du processus de fixation d’objectifs, visualise l’objectif, les sacrifices, le processus d’action, et demande-toi sincèrement si ça te correspond et si c’est ce que tu veux faire. As-tu toujours envie de vivre l’expérience ? Ou cela te semble-t-il soudainement ennuyeux ?

Avatar note transparent

La meilleure approche pour atteindre un objectif massif à long terme est de se concentrer sur le processus d’action, et non sur les résultats. Vas-y lentement et crée une routine durable avec de bonnes habitudes. Même si ça ne te garantit pas le succès, tu augmenteras tes chances d’arriver là où tu veux. Fais confiance au processus et apprécie le voyage.

5. Fixer des objectifs irréalistes

Les personnes que nous admirons le plus sont parvenues à réaliser des objectifs qui nous semblent irréalistes. Malheureusement, dans la fixation d’objectifs beaucoup de personnes imaginent pouvoir faire de même. Elles se fixent des objectifs pour le résultat plus que par envie de vivre pour cet objectif. Ces objectifs sont souvent motivés par l’envie d’obtenir des résultats rapidement.

Dans l’empressement, les objectifs fixés seront trop drastiques. Au début, on est motivé et on fournit les efforts nécessaires à l’accomplissement de ceux-ci. Mais la motivation n’est pas une source illimitée. Sur le long terme, la motivation s’affaiblira. Si bien qu’on ne trouve aucun autre moyen pour la retrouver que de repartir sur un autre projet (tout aussi drastique).

Prenons quelques exemples d’objectifs irréalistes :

  • Devenir un marathonien en 1 mois sans jamais avoir fait de jogging ;
  • Gagner un million d’euros en 6 mois, sans argent à investir ;
  • Se fixer l’objectif de lire un livre par semaine pendant 1 an alors qu’on déteste lire ;
  • Partir à Hollywood pour devenir une star de cinéma dans 6 mois ;
  • Créer un business et s’attendre à un succès immédiat.

Bien sûr certaines personnes y arrivent. Si tu y crois, fonce. Mais n’oublie pas de te poser la question de savoir si c’est vraiment ce que tu veux. Pour ça, imagine-toi agir au cours du processus d’action.

On entend toujours des histoires de ces personnes qui concrétisent des projets de fou en un temps record en partant de 0. En oubliant qu’il y a des milliers d’autres personnes qui ont échoué, perdu leur temps, leur confiance en eux par fierté.

En bref, la fixation d’objectifs irréalistes n’est pas une aide. Le risque d’échec est trop grand et le plaisir au cours du processus d’action est trop faible.

Comment résoudre ce problème
  • C’est important de rêver grand. Mais si au fond de toi, tu perçois ton rêve comme irréalisable, alors fixe toi des objectifs intermédiaires réalisables pour garder le cap et la motivation. Sinon, tu risques de procrastiner indéfiniment ;
  • De même, évite de te fixer des objectifs à court termes irréalistes, difficiles ou trop nombreux. Sinon, tu t’habitueras à ne pas aller au bout de tes projets ;
  • En veillant à accomplir tes objectifs à court terme, tu augmentes considérablement tes chances de succès. Ta tolérance à l’échec diminuera, et tu feras tout pour l’éviter, car tu deviendras addict à l’accomplissement de tes objectifs ;
  • Enfin, munis-toi d’un traqueur d’habitudes. Cela te permet jour après jour de checker l’ensemble de tes habitudes quotidiennes réalisées. Tu trouveras ci-dessous mon traqueur d’habitudes avec d’un côté mes habitudes personnelles (p-ex. Boire 2 L d’eau) et de l’autre mes habitudes professionnelles (p-ex. Vérifier mes e-mails).

6. Conclusion

La fixation d’objectifs est une aide pour accomplir la vie qui nous correspond.

Cependant, ce processus de fixation d’objectifs ne doit pas être fait n’importe comment.

La première étape est de te fixer des objectifs cohérents avec qui tu es (tes valeurs et tes passions) ; car poursuivre un objectif qui n’est pas le tien te fera perdre des années et peut-être même ta vie entière.

La deuxième étape du processus de fixation d’objectifs vise à être spécifique. En effet, veille à définir des objectifs spécifiques, et non vagues, sinon ils te feront perdre ton temps. Tu te perdras en chemin, sans jamais savoir comment t’en sortir.

La troisième étape du processus de fixation d’objectifs consiste à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre. Fixe-toi des objectifs réalistes. Si tu te fixes des objectifs irréalistes, ils finiront par te décevoir et te démotiver. En fait, poursuivre des objectifs pour le résultat (et donc qui ne t’intéressent pas sincèrement) te fera perdre toute motivation à mi-chemin. Tu abandonneras ton projet, et recommenceras la même chose indéfiniment jusqu’à te fixer des objectifs qui te correspondent.

Rappelle-toi qu’en consacrant le temps nécessaire à la fixation d’objectifs, tu te donnes plus de chance de les atteindre. Alors, fais-le bien.

Quelles sont les erreurs que tu as tendance à faire au cours du processus de fixation d’objectifs ? Partage ta réponse en commentaire.

Tu as aimé cet article ? Partage-le avec tes amis 🙂

Madison
Madison

Bâtis un Mental et un Lifestyle Authentiques

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Madison sidebare portrait
Hello, ici Madison !

Ancienne timide avec zéro confiance en soi.
J’ai réussi à reprendre ma vie en main par la mise en place d’habitudes saines.
Mon objectif est de t’empêcher de passer à côté de ta vie, en faisant disparaître tes blocages psychologiques, grâce à un changement intérieur à la conquête de la vie qui te correspond !
En savoir plus sur moi.

Echange et découvre avec moi

Articles les plus populaires