Comment se débarrasser de ses mauvaises habitudes ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’autre jour, j’ai passé 10 minutes dans une file d’attente et je ne me suis même pas ennuyée.

En fait, j’écoutais les personnes devant moi parler de la pluie et du beau temps, jusqu’au moment où elles commencèrent à parler d’un sujet totalement différent.

Et là, j’étais fascinée.

Elles ne parlaient pas de la énième découverte d’un virus ni de leurs prochaines vacances dans les Bahamas, mais de leur fâcheuse tendance à ne jamais tenir leurs nouvelles résolutions. Elles y croient, mais finissent toujours par abandonner.

Nous nous reconnaissons tous dans cette histoire puisque nous galérons tous à tenir nos nouvelles habitudes au profit de nos petits démons.

Les habitudes concernent tout le monde et pourtant personne ne les comprend. On bataille des jours, des semaines, voire des mois pour échouer et retourner dans notre routine.

Comme le dit si bien Paulo Coelho  » Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !  » ; dans ces conditions, il faut se débarrasser de ses mauvaises habitudes pour se sortir de là.

Sommaire

I. Pourquoi se débarrasser de ses mauvaises habitudes ?

Les habitudes contrôlent nos vies. En effet, 40% de nos actions quotidiennes sont la conséquence de nos habitudes. En gros, tu fais souvent les mêmes actions, aux mêmes endroits et aux mêmes moments de la journée.

Beaucoup de nos habitudes sont essentielles, comme manger sainement, faire du sport, vérifier à deux reprises son rétroviseur avant de doubler une voiture…

Tandis que d’autres habitudes sont mauvaises comme, fumer ou boire.

Parmi celles-ci, certaines habitudes néfastes à notre bien-être agissent négativement de manière plus subtile. Bien que nous ne les ayons jamais invitées directement dans nos vies, elles s’y sont installées et affectent au passage notre estime et confiance en nous.

Les voici :

Peut-être que tu ne perçois pas ces habitudes comme néfastes dans ta vie, cependant elles impactent grandement ta vie sur le long terme. C’est pourquoi il faut s’en débarrasser.

Finalement, se débarrasser de ses mauvaises habitudes augmente tes chances de bonheur, car tu offres plus de place aux bonnes choses dans ta vie en laissant partir le mauvais.

II. Comment se débarrasser de ses mauvaises habitudes ?

Nous avons tous de mauvaises habitudes dont on souhaite se débarrasser pour en mettre en place des nouvelles.

Mais voilà le problème :

  • 1 : On se motive pour enfin se débarrasser de ses mauvaises habitudes…
  • 2 : On réussit pendant quelques jours, voire des semaines…
  • 3 : Puis, au fur et à mesure du temps, notre routine reprend le dessus,
  • 4 : Si bien qu’on retourne au point de départ accompagné de nos mauvaises habitudes plus installées que jamais.

Alors, tu te demandes si un jour tu arriveras enfin à t’en débarrasser.

Voilà le moment de vérité pour toi…

1. En combien de temps peut-on se débarrasser de ses mauvaises habitudes ?

Sur internet, on peut lire qu’il faut 21 jours, voire 66 jours pour implémenter une nouvelle habitude dans sa vie. Mais des études ont démenti ces chiffres.

En fait, ce n’est pas compliqué à démentir.

Pense à l’habitude que tu souhaites arrêter… Maintenant, imagine-toi au bout des 21 jours… Penses-tu vraiment que la magie a opéré ?

Spoiler Alert : Non !

avatar temps

J’ai une mauvaise nouvelle. Se débarrasser de ses mauvaises habitudes après 21 ou 66 jours est impossible. On ne peut pas effacer nos habitudes de vie aussi rapidement. En effet, après les 21 ou 66 jours, nous pouvons retomber dans notre ancienne vie, car les nouvelles habitudes qu’on implémente pour se débarrasser de ses mauvaises habitudes demandent plus d’effort. En fait, l’être humain est par nature fainéant, car tout ce qui lui demande de l’énergie le fatigue. Autant dire que se débarrasser de ses mauvaises habitudes lui demande beaucoup d’énergie comparer aux bonnes.

Par exemple :

  • C’est plus facile de réchauffer une maxi-pizza au micro-ondes que de cuisiner des légumes frais.
  • C’est plus facile d’accuser les autres de malfaire que de se demander si le contexte était en leur défaveur.
  • C’est plus facile de voir les autres comme plus chanceux que nous plutôt que d’imaginer qu’ils récoltent les fruits de leur labeur.

Mais, il ne faut pas t’en vouloir. En fait, nous sommes tous victimes de nos distorsions et biais cognitifs, si bien que la majorité de nos croyances, actions et pensées ne sont même pas intentionnelles ni conscientes. On agit en mode pilote automatique.

Finalement, se débarrasser de ses mauvaises habitudes demande du temps. Certaines ne demanderont qu’un instant tandis que d’autres demanderont une vie entière.

Tout dépend de toi, c’est-à-dire de ton habitude et de ta volonté de t’en débarrasser.

Par exemple :

  • Se débarrasser de ses mauvaises habitudes alimentaires est compliqué au début et demande beaucoup de volonté. Donc cela peut prendre des mois voire des années pour réussir à changer cette habitude. Cependant, si tu souffres physiquement et psychologiquement de ne pas te nourrir correctement alors ta volonté sera suffisamment forte pour modifier cette habitude en quelques jours et la maintenir dans le temps ;
  • Arrêter de penser négativement est compliqué à cause de notre biais de négativité qui nous tire sans arrêt vers le négatif. Mais en t’efforçant de penser positivement grâce à la méditation ou la gratitude alors petit à petit, tu deviens capable de réduire drastiquement tes pensées. Malheureusement, nous n’avons que très peu conscience des effets néfastes de nos pensées négatives sur notre bien-être. Alors, ta volonté sera d’autant plus grande si tu en prends conscience ;
  • Arrêter de se comparer aux autres est aussi une habitude difficile à se débarrasser, car dans sa nature l’Homme se compare aux autres pour mieux s’intégrer socialement. C’est pourquoi cette habitude est difficile à changer, car nous sommes naturellement enclins à nous comparer.

2. Méthode pour se débarrasser de ses mauvaises habitudes

Se débarrasser de ses mauvaises habitudes peut être aussi simple que de complètement arrêter cette mauvaise habitude (p. ex., arrêter d’acheter des cigarettes), mais elle est plus difficile lorsque cette habitude est impalpable (p. ex., se comparer aux autres). C’est pourquoi il faut être méthodique pour assurer son succès.

  • Concentre-toi sur une habitude à la fois.  Lorsque l’on décide de se reprendre en main, notre volonté est à son maximum, si bien que nous nous pensons capables de modifier plusieurs habitudes à la fois. Alors, on se retrouve avec une liste excessivement longue. Mais, le résultat est bien souvent un échec, car nos bonnes vieilles habitudes refont surface afin de nous dévier du droit chemin. Donc, on abandonne et on remet ça à plus tard. Pour éviter cela, identifie une habitude que tu souhaites changer ;
avatar numéro 1
  • Identifie les obstacles et croyances limitantes qui surviendront et qui potentiellement t’empêcheront de réussir ce changement. En fait, l’idée est d’être capable d’anticiper les moments où tu risques le plus de rechuter afin de bénéficier d’une porte de sortie lorsque cela arrivera. Comme expliqué plus haut, notre volonté est limitée donc au moment où nous risquons de rechuter nous devons déjà savoir comment réagir pour ne pas retomber dans nos vieilles habitudes, qui elles ne demandent pas de volonté.
    • Où es-tu ?
    • Qui est avec toi ?
    • Qu’est-ce que tu fais ?
    • Quelles sont les pensées qui traversent ton esprit ?
  • Définis une date de début de ton objectif final. Par exemple: Le 1er mars 2021, je ne mangerais plus de fastfood. À la place, je cuisinerais des légumes frais, des protéines et des bons glucides ;
  • Établis un plan d’action. L’idée ici de définir comment tu comptes t’y prendre pour mettre fin à cette mauvaise habitude. Pour ce faire, aide-toi d’un plan d’action pour établir les étapes de ta progression. Par exemple : Adopter l’habitude de lire tous les jours et définir l’objectif final de lire 15 livres dans l’année.
  • Suivi de la nouvelle habitude : Pour assurer le succès de la mise en place de ta nouvelle habitude, je te conseille fortement d’effectuer un suivi de celui-ci. Demande-toi :
    • As-tu réalisé ta nouvelle habitude aujourd’hui ?
    • Combien de fois as-tu réalisé ta nouvelle habitude ?
    • Es-tu au-dessus ou en dessous du quota visé ? De combien ?
    • Combien de temps passes-tu sur ta nouvelle habitude par jours ?
liste avatar

Afin de t’aider dans cette tâche, je t’invite à télécharger le plan d’action interactif associé d’un traqueur d’habitudes disponible ci-dessous.

  • Après 4 semaines, fais un bilan de ton expérience et demande-toi : 
    • Devrais-je garder cette habitude ?
    • Est-ce que ça m’a aidé dans mon quotidien ?
    • Puis-je améliorer le processus de changement ?
    • Ai-je eu le temps de mettre en place la nouvelle habitude ?

Note que tu ne pourras pas toujours tenir cette nouvelle habitude. En effet, tu auras des jours avec et des jours sans. Mais, le plus important c’est d’en avoir conscience pour reprendre ta nouvelle habitude le lendemain sans te sentir dépasser ou en échec.

3. Astuces psychologiques pour se débarrasser de ses mauvaises habitudes

Utiliser des astuces psychologiques permet de facilement se débarrasser de ses mauvaises habitudes. Parmi elles, certaines peuvent fonctionner ou non, c’est pourquoi tu dois tester ce qui marche pour toi.

Mettre en place des obstacles

Dans le livre « Un rien peut tout changer », l’auteur affirme que beaucoup des petites actions quotidiennes sont des habitudes. Mais nous sommes tellement habitués à les faire qu’on ne se pose plus la question de savoir si c’est sain ou non.

Ta routine est devenue un cercle vicieux.

Afin de se débarrasser de ses mauvaises habitudes, il faut sortir de ce cercle vicieux.

Pour cela, pose des obstacles dans ton environnement afin de prendre conscience de ce que tu fais.

Par exemple :

  • Pour arrêter de grignoter des bonbons, alors posecun post-it avec une tête énervée dessinée sur le dessus afin de te rappeler que tu ne devrais pas en manger autant ;
  • Pour commencer à te mettre au sport, dépose tes habilles de sport devant la porte d’entrée afin de te rappeler de faire ton sport aussitôt rentré.

Souviens-toi qu’en te battant contre ta routine, ton cerveau se battra en retour pour t’en empêcher. Ainsi, pour se débarrasser de ses mauvaises habitudes, il faut rendre l’exécution de l’ancienne habitude le plus difficile possible de sorte à rendre l’exécution de ta nouvelle habitude plus facile.

Rappel mental

Utiliser les rappels mentaux pour se débarrasser de ses mauvaises habitudes est aussi une solution.

L’idée c’est de remarquer au maximum toutes les fois que tu reproduis ta mauvaise habitude. Car faire l’effort d’en prendre conscience permet, au fur et à mesure du temps, de faciliter son identification.

cerveau avatar

En fait, au bout de quelques jours, tu constateras une amélioration et une diminution de la présence de ta mauvaise habitude. Mais ne t’arrête pas à ce stade et continue de remarquer tes erreurs. Avec le temps, cette habitude se fera rare et tu t’en débarrasseras complètement.

Finalement, ton cerveau a le pouvoir sur ton corps, si bien qu’il peut le contraindre d’arrêter d’exécuter ses mauvaises habitudes. Donc, sollicite ton cerveau en envoyant des signaux à ton corps pour le contrôler. De plus, les rappels visuels sont des moyens simples de se débarrasser de ses mauvaises habitudes.

Pour cela tu peux :

  • Encercler les jours de succès sur un calendrier ;
  • Utiliser une feuille Excel pour noter tes succès ;
  • Utiliser une application mobile pour t’indiquer depuis combien de temps tu as arrêté ta mauvaise habitude ;
  • Un papier millimétré accroché au mur avec une case par jour que tu coches dès que tu as réussi à ne pas retomber dans ta mauvaise habitude.

Association Douleur/Plaisir

Chaque action dans la vie est due à l'une des deux raisons suivantes : éviter la douleur ou gagner du plaisir.

Par exemple :

  • Tu gagnes ton argent, pour éviter la douleur de devenir sans-abri tout en bénéficiant du plaisir de manger ce que tu aimes ;
  • Mais les raisons peuvent varier d’une personne à l’autre. Tu peux aussi manger pour éviter la douleur d’avoir faim.
avatar coup

Quelles que soient les raisons, tout ce que toi et moi faisons dans la vie est associé au plaisir ou à l’évitement de la douleur.

Alors, pour se débarrasser de ses mauvaises habitudes, on peut :

  • Associer une douleur avec des conséquences liées à cette mauvaise habitude ;
  • Associer un grand plaisir à la vie qui nous attend lorsque l’on se sera débarrassé de ses mauvaises habitudes.

Tu peux même faire les deux.

Cette astuce est efficace lorsqu’il s’agit de renforcer les habitudes de dépendance et de surmonter la procrastination.

Tu dois associer la douleur autour de quelque chose qui te tient à cœur.

  • La vie sociale : Pour se débarrasser de ses mauvaises habitudes comme critiquer tout le monde, on peut associer cette habitude à la douleur de finir sa vie seule ;
  • Le développement de soi : Notre fâcheuse tendance à vivre notre vie dans le futur ou le passé peut être associé à la douleur de vivre une vie pleine de regrets ;
  • La carrière professionnelle : On peut associer l’habitude de procrastiner à la douleur d’échouer sur le plan professionnel.

Mais tu peux aussi associer ce qui te tient à cœur au plaisir de vivre de longues années sur une île pittoresque à siroter des margaritas parce que tu as réussi à te débarrasser de tes mauvaises habitudes.

Finalement, l’astuce consiste à rendre l’association forte, visuelle et pleine de détails. Plus l’association est forte, plus les chances de se débarrasser de ses mauvaises habitudes sont grandes.

Identifier les éléments déclencheurs et se tenir à l'écart

Chaque habitude a un déclencheur qui lui est associé.

En fait, un déclencheur est un événement, un comportement, un lieu ou une pensée qui conduit à une action ou à une mauvaise habitude.

avatar déclencheur

Par exemple :

  • Associer l’après petit-déjeuner avec un besoin de fumer ;
  • Associer le moment du réveil avec le besoin de vérifier ses réseaux sociaux.

Comme chacune de nos mauvaises habitudes est associée à un déclencheur, alors il faut l’identifier. En fait, à chaque fois que tu produis ta mauvaise habitude, alors demande-toi ce qui t’a poussé à la faire pour trouver le déclencheur.

Prévoit ce que tu ferais si tu échouais

Souvent, nous parvenons à nous débarrasser d’une mauvaise habitude pendant quelques jours, mais un seul faux pas et nous reprenons nos anciennes habitudes.

En fait, ces rechutes se produisent lorsque l’on ne prévoit pas d’échec. Se débarrasser de ses mauvaises habitudes implique des dérapages possibles.

Si tu reviens à tes anciennes habitudes après un échec alors il te faudra peut-être des semaines, des mois voir des années pour retenter de te débarrasser à nouveau de tes mauvaises habitudes.

Par exemple : Lorsque l’on échoue à suivre un régime alors on laisse tout tomber parce que foutu pour foutu autant rater jusqu’au bout.

penser avatar

Mais rappelle-toi qu’un faux pas, ce n’est pas grave. En fait, c’est exactement à ce moment-là que tu peux créer la différence entre ton ancienne vie et ta nouvelle. En effet, soit tu abandonnes et retombe dans l’état mental dans lequel tu te trouvais avant, soit tu persévères même si c’est dur et que tu es déçu d’avoir échoué. La solution est de reprendre tes nouvelles habitudes le lendemain sans te culpabiliser.

Donc, ce n’est pas parce que tu as pris quelques cigarettes avec un pote que tu dois recommencer à fumer un paquet par jour. Il faut être clair avec soi-même et prendre l’engagement de ne pas retomber dans tes anciennes habitudes pour t’aider à garder le contrôle, même si tu fais une erreur.

Néanmoins, fais attention à ne pas utiliser cette préparation mentale à l’échec comme une raison d’échouer de temps en temps. Par exemple : Si tu sais que tu garderas un régime alimentaire sain même si tu rechutes une fois, cela ne signifie pas que tu dois te laisser aller facilement pour reprendre tes habitudes saines le lendemain. En fait, si tu as déjà l’intention de déraper, cela signifie que tu te mens à toi-même. En effet, un dérapage n’est valable que s’il est complètement inattendu et que tu cèdes à l’envie du moment après une bagarre avec toi-même.

Occupe-toi

Plus tu as de temps à ta disposition, plus tu risques de prendre de mauvaises habitudes. Une journée de paresse se transforme en une raison de grignoter plus. Une soirée libre sans travail le lendemain se transforme en une nuit de beuverie. Le fait d’être seul à la maison donne un meilleur goût à une pizza.

avatar occupé

Si tu gardes ton esprit occupé, alors tu risques moins de succomber à ta mauvaise habitude. Donc, pour se débarrasser de ses mauvaises habitudes, engage-toi dans quelque chose que tu aimes.

III. Conclusion

Se débarrasser de ses mauvaises habitudes prend du temps.

Derrière ta rupture avec tes mauvaises habitudes se joue un phénomène psychologique redoutablement efficace qui veut te faire échouer.

Du coup, se débarrasser de ses mauvaises habitudes est un travail psychologique plus que physique. En effet, quand ton envie de succomber à ta mauvaise habitude envahit ton esprit, alors ton corps agit pour combler ce besoin psychologique.

Le but est de faire comprendre à ton esprit que tu ne résisteras pas à ta mauvaise habitude.

Bien sûr, il parviendra à te faire tomber quelquefois.

Mais tu te relèveras et reprendras ta nouvelle habitude par les cornes.  

Finalement, avec persévérance, se débarrasser de ses mauvaises habitudes est possible.

De quelle mauvaise habitude aimerais-tu te débarrasser ? Partage ta réponse en commentaire.

Tu as aimé cet article ? Partage-le avec tes amis :)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments