Pourquoi est-il si difficile de trouver un sens à sa vie ?

Bienvenue dans un nouveau C’est lundi, une newsletter pour oser devenir pleinement soi. Chaque semaine, je t’envoie des outils, des astuces, des réflexions, des histoires … bref, du contenu clair et concis pour avoir un impact sur ta semaine. Inscris-toi ci-dessous pour recevoir la prochaine newsletter :

21 juin, 2021

Malgré le temps qui passe et les leçons de l’Histoire, nous rencontrons tous les mêmes difficultés et les mêmes combats se répètent pour chacun d’entre nous.
Tes arrière-grands-parents, tes grands-parents, tes parents… tous cherchèrent le bonheur, l’amour, leur voie, la tranquillité d’esprit… bref, comment trouver un sens à sa vie.
Malgré nos nombreuses années passées sur les bancs de l’école, aucun cours ne nous enseigna cela… c’est dommage, car après tout, on vit avec nous même du début jusqu’à la fin donc autant en apprécier le parcours, non ?!
Mais voilà, à un moment donné tu dois te décider du chemin à emprunter… ou plutôt du chemin qui t’apportera le moins de regrets futurs ?
 
J’ai identifié 4 éléments qui rendent difficile la découverte de sens dans sa vie… :

1. La peur d’échouer

L’être humain déteste échouer. Il déteste tellement ça qu’il fait tout pour éviter l’échec au point de ne rien faire.
La peur de l’échec est paralysante si bien que tu n’oses pas agir vers ce qui est important pour toi. Autant dire que cela t’éloigne de la vie qui te correspond même si celle-ci aurait un sens pour toi.

2. La difficulté de prendre une décision

Ce combat perpétuel sur, quel sens donner à sa vie nous conduit à tergiverser sur les pour et les contres… bref, on réfléchit tellement que notre capacité à prendre une décision sur le chemin à emprunter est compromis.
Le psychologue Barry Schwartz parle de « Paradoxe du choix ». L’idée, c’est que plus un choix nous permet d’obtenir objectivement de meilleurs résultats, plus cette prise de décision nous procure de l’anxiété, de l’indécision et de l’insatisfaction.
Lorsque l’on commence à se poser la question du sens à donner à notre vie, nous sommes heureux, car le monde est rempli de possibilité infinie si bien que notre niveau de bonheur augmente.
Seulement, jusqu’à un certain stade. En effet, passer la phase d’euphorie, il faut redescendre et prendre une décision.
Là, les choses se compliquent.
La peur de prendre une mauvaise décision t’empêche d’agir. Tu fais du surplace et tu doutes de toi. Tu passes du temps à réfléchir, ressasser et examiner les différentes options pour être sûr de prendre le bon chemin.
L’incertitude est si forte qu’à la fin aucune décision n’est prise. Tu es au même point à te demander quel est le sens de ta vie.
Finalement, cette peur de faire face à des conséquences négatives te paralyse. Alors tu ne te bouges pas. Tu génères des blocages psychologiques qui interfèrent avec la réalisation de la vie qui te correspond.

3. Faire ce que la société attend de moi

En réalité, tu sais ce qui est bon pour toi et quel sens donner à ta vie – ou quel chemin emprunter. Le problème, c’est qu’il ne colle pas avec ce que la société attend de toi. En effet, en tant qu’être humain notre plus grand souhait est d’être acceptés par les autres – donc la société. Alors, on développe des croyances en lien avec ce qui est bon, ou non, de faire pour en être accepté.
Donc, tu regardes ce que font les autres ce qui te conduit à commettre tes plus grandes erreurs et à vivre les plus grands regrets de ta vie. En effet, tu suis tes croyances limitantes, si bien que tu poursuis des études prestigieuses, tu postules pour les meilleurs postes et dans les meilleures boîtes. Cela fait plaisir à ta maman qui en retour sera fière de parler de toi à ses collègues. Bref, ce cercle vicieux s’entretient très bien comme ça.
Plus notre vision est influencée par ce mode de vie, plus il est difficile de se réveiller ou de se sentir capable de faire quelque chose qui a vraiment du sens pour soi.

4. Le manque d’affirmation

Tu dois apprendre à te connaître, prendre confiance en toi, définir des objectifs à atteindre et qui te tiennent personnellement à cœur.
 
Sur la route de l’atteinte de tes objectifs, tu dévieras, tu tomberas, mais petit à petit tu trouveras un sens à ta vie.
J’espère que tu es en voie de trouver un sens à ta vie 🙂
 
C’est tout pour aujourd’hui.
 
À la semaine prochaine,
 
Madison
 
P.S. Si tu aimes ce contenu tu peux le partager à tes proches et si tu souhaites échanger avec moi sur le contenu de la newsletter répond directement à ce mail 😊