Ce que l’on ne t’a jamais dit sur l’intelligence intrapersonnelle

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp

Selon ton point de vue, Arnold Schwarzenegger est soit le monsieur le plus musclé de la planète soit l’homme le plus déterminé de tous les temps. Né en Autriche, il grandit au sein d’une famille pauvre et violente. Mais Arnold le savait, il en avait la certitude… il réaliserait ses rêves, peu importe ce qu’il en coûte.

Voilà près de 50 ans que nous le connaissons : de Mister Univers, en passant par acteur hollywoodien, pour finir –  ou presque –  en tant que Gouverneur de la Californie, rien ne prédisait ce petit Autrichien du fin fond de son village à accomplir de telles prouesses.

Le truc, c’est que…

… personne ne peut accomplir de telles choses dans une vie.

Mais alors, le secret de Schwarzy c’est quoi ??

Arnold, c’est le gars qui sait avec précision qui il est et ce qu’il veut accomplir. Alors, il développa des armes puissantes pour y arriver.  

Comme Schwarzy avant toi, tu dois renforcer tes bases personnelles – estime de soi et confiance en soi – mais aussi développer une vision à long terme pour atteindre ce que tu veux.

C’est pourquoi nous allons examiner l’arme la plus puissante de notre psychologie pour devenir maîtres de soi et de sa vie : l’intelligence intrapersonnelle.

Sommaire

I. Qu’est-ce que l’intelligence intrapersonnelle

1. Définition

L’intelligence intrapersonnelle est la forme d’intelligence qui nous permet d’identifier :

  • ce que l’on aime et ce que l’on n’aime pas ;
  • ce que l’on recherche et ce que l’on évite ;
  • ce que l’on souhaite et ce que l’on ne souhaite pas ;
  • nos forces et nos faibles pour les accepter et les développer dans le sens que l’on souhaite leur donner ;
  • et de se connaître.

Globalement, l’intelligence intrapersonnelle revient à connaître :

  • ses émotions ;
  • ses motivations ;
  • et ses croyances.

L’intelligence intrapersonnelle sous-tend l’évaluation que l’on fait de soi. Ainsi, je t’invite à évaluer ton niveau d’estime de toi en téléchargeant le test ci-dessous ou à apprendre à la développer grâce au contenu de cet article.

2. Histoire

L’intelligence intrapersonnelle trouve ses racines dans l’Antiquité.

Déjà, au IVe siècle av. J.-C., le philosophe grec Aristote posait les premières briques de l’intelligence intrapersonnelle. Il se questionnait sur ses propres motivations internes. Plus tard dans l’Histoire, les œuvres d’Aristote influenceront des philosophes comme Nietzsche, qui lui-même, influençât Kafka et bien d’autres penseurs.

Plus récemment, Albert Einstein est celui qui démontra le mieux le pouvoir d’une intelligence intrapersonnelle dans nos vies. En fait, le brio d’Einstein était à son apogée au cours de ces longues promenades où il pensait, réfléchissait et formulait des théories mathématiques que nous lui connaissons.

Finalement, en 1983, Howard Gardner, professeur de psychologie spécialisé en cognition et éducation à l’Université d’Harvard, met en lumière l’existence de 9 types d’intelligences. Il développa une théorie  selon laquelle nous les possédons toutes. En revanche, le niveau développé de chacun dépend nos expériences de vie et de notre personnalité.

Parmi ces types d’intelligences, nous retrouvons l’intelligence intrapersonnelle.

3. De manière plus précise, l’intelligence intrapersonnelle c'est quoi ?

L’intelligence intrapersonnelle correspond à notre capacité à regarder en nous, d’examiner nos sentiments les plus intimes et de les exprimer.

En gros :

  1. Prendre le temps de se questionner soi-même ;
  2. Identifier ses sentiments enfouis ;
  3. Être capable d’exprimer ses sentiments à son entourage, de sorte qu’ils parviennent eux aussi à comprendre ce que l’on ressent.

Cet exercice est compliqué.

C’est pourquoi des formations existent pour construire un schéma de pensées et d’actions adéquates pour développer son intelligence intrapersonnelle.

4. Quelles sont les caractéristiques des personnes à forte intelligence intrapersonnelle ?

Style de vie :

  • Elles sont organisées ;
  • Elles aiment la solitude ;
  • Elles sont indépendantes et introverties ;
  • Elles aiment réfléchir et s’autodiscipliner ;
  • Elles aiment analyser des théories et des idées ;
  • Elles sont en recherche permanente d’amélioration personnelle ;
  • Elles sont déterminées à atteindre leurs objectifs ce qui fait d’elles des personnes avec une forte confiance en elles.

Réflexion sur les conséquences et le sens des actes :

  • Elles appliquent à leur propre vie ce qu’elles ont appris ;
  • Elles sont très motivées pour appliquer les enseignements de la vie à leur propre vie et à leurs propres valeurs ;
  • Elles sont introspectives, car elles observent leurs propres comportements et émotions afin de les comprendre ;
  • Elles connaissent les autres en apprenant à se connaître elles-mêmes ;
  • Elles cherchent à comprendre leurs propres erreurs au cours d’événements négatifs vécus afin d’éviter des situations similaires à l’avenir.

Gestion des émotions et des sentiments :

  • Elles ont une intuition forte ;
  • Elles connaissent leurs sentiments, forces et limites ;
  • Elles maîtrisent leurs émotions, en particulier la colère ;
  • Elles sont conscientes de leurs points forts, mais ne s’en vantent pas ;
  • Elles expriment leurs sentiments et leurs pensées de manière créative (p. ex., écriture ou musique).

II. Pourquoi développer son intelligence intrapersonnelle

Développer son intelligence intrapersonnelle comporte de nombreux avantages. En effet, cela permet :

  • De mieux réguler ses propres attitudes et pensées grâce à une meilleure capacité de communication et d’interaction avec soi-même ;
  • Une meilleure maîtrise des relations sociales. En effet, l’intelligence intrapersonnelle est très proche de l’intelligence émotionnelle – en lien avec l’empathie. Cette dernière permet de mieux comprendre les sentiments et émotions d’autrui. Donc, lorsque l’on développe son intelligence intrapersonnelle et émotionnelle, on en tire des bénéfices sociaux incommensurables. Ces deux intelligences font de toi une personne « en or » ;
  • De développer une forte estime de soi par une grande connaissance et un profond respect de soi. Ainsi, une forte estime de soi permet de faire face aux pressions extérieures, d’accepter plus facilement les critiques constructives et de refuser les critiques toxiques. Si bien que, développer la connaissance de soi permet de mieux comprendre les autres et soi-même ;
  • D’adoucir le regard que l’on porte sur soi ainsi que notre perception de notre environnement, éloignant ainsi la peur du regard des autres. L’intelligence intrapersonnelle nous donne un recul suffisant sur nos attitudes et comportements pour contrôler nos émotions négatives ;

En bref, développer son intelligence intrapersonnelle nous permet de devenir de meilleures personnes.

III. Comment développer son intelligence intrapersonnelle ?

Avant toute chose, tu te demandes certainement quel est ton niveau d’intelligence intrapersonnelle. Alors, je te propose de télécharger le test ci-dessous pour en avoir la réponse.

Selon tes résultats – dans tous les cas – tu peux développer ton intelligence intrapersonnelle et renforcer les compétences associées. En effet, nous pouvons tous apprendre à utiliser notre intelligence intrapersonnelle.

Pour ce faire, les compétences à renforcer pour développer son intelligence intrapersonnelle sont les suivantes :

  • Introspection : Capacité d’analyser objectivement ses sentiments et émotions, ainsi que de les exprimer ;
  • Connaissance de soi : Capacité à se connaître et à apprendre de soi pour mieux comprendre autrui ;
  • Estime de soi : Capacité de se connaître (c.-à-d., émotions et forces) et de se respecter (c.-à-d., maîtriser ses émotions) ;
  • Confiance en soi : Capacité à se motiver pour atteindre ses objectifs et à suivre un plan d’action pour agir dans cette direction.

1. Conscientise tes pensées et combats ton discours négatif

L’intelligence intrapersonnelle est le reflet de ta communication interne.

Néanmoins, nous ne pouvons pas contrôler nos 60.000 pensées quotidiennes.

Ce brouhaha mental ne t’empêche pas d’avancer ni de vivre, bien au contraire. Pourtant, il ne faut pas laisser libre cours à ses pensées. En effet, le risque est de favoriser nos pensées négatives aux dépens de notre estime et confiance en nous.

C’est d’ailleurs l’une des causes majeures d’abandons de changement de vie, de projets personnels et professionnels. Découvre dans cet article comment reprendre le contrôle pour réussir à changer de vie.

Avatar note transparent

L’une des meilleures façons d’y remédier est de pratiquer la méditation. La méditation est un moment de calme et d’inactivité dans nos vies surchargées. En prenant le temps de poser une attention sur ses attitudes et comportements, on devient capable de prendre des décisions conscientes et intentionnelles. Alors, on ne subit plus le stress de nos journées, puisque l’on identifie l’origine de notre mal-être et de notre besoin de changer de vie.

Conseils supplémentaires pour lutter contre les discours négatifs :

  • Ne prédis pas négativement d’un événement. Évalue la situation pour ce qu’elle est et examine la réalité de la situation en te demandant si ce que tu penses se produit réellement ;
  • Ne grossis pas les choses. Si l’événement vécu est négatif, alors accepte-le, mais ne le laisse pas te couper la route. Pour te donner un exemple, un jour, après un rendez-vous avec mon promoteur de mémoire, je me suis sentie humiliée par ces propos. Ce sentiment était très désagréable. Alors que je reprenais le chemin de mon appartement, j’ai pris conscience de mes pensées négatives. À ce moment-là, je me suis dit « Stop ! L’événement est terminé. Oui, c’était humiliant. Oui, il continuera de m’humilier. Mais ce sentiment ne doit pas durer. Avance. Travail. Reste fidèle à toi-même. » Ce jour-là, ce discours interne m’aida à ne pas emporter ma mauvaise expérience chez moi.

2. Change ta perception du monde

Développer son intelligence intrapersonnelle implique de porter un regard objectif et honnête sur tes comportements, attitudes, émotions et sentiments.

Alors, prend le temps d’introspecter.

Cette compétence s’acquiert en prenant du recul sur soi. L’idée est de comprendre :

  • Pourquoi tu penses d’une certaine façon ;
  • Pourquoi tu ressens telle ou telle chose ;
  • Pourquoi tu te comportes de telle ou telle façon.

Le tout, en analysant leurs conséquences dans ta vie de tous les jours.

Cela te permet d’identifier les situations stressantes de ton quotidien, afin de ne pas laisser tes émotions prendre le dessus.

Par exemple :

Avant, je détestais conduire, car j’étais toujours témoin ou victime de conducteur dangereux. Ma réaction naturelle était de m’énerver. Sauf que ce comportement autorise nos émotions à prendre le dessus sur nous, si bien que je subissais mon état interne autant que les autres.

Effectivement, le comportement des automobilistes est dangereux et un accident peut survenir. Mais, l’automobiliste ne m’entend m’énerver, contrairement à mon entourage. Donc, s’énerver ainsi implique de faire subir son émotion à son entourage. Tandis que cette colère n’est pas justifiée et je n’ai pas le droit de faire subir mes émotions aux autres. Finalement, autoriser un inconnu à avoir autant de pouvoir sur mon état interne n’est pas normal.

Aujourd’hui, conduire est devenu agréable. Je ne m’énerve plus au volant, même si je subis des comportements dangereux.

Mon schéma de pensée avant :

  • Je m’énervais

Les conséquences :

  • J’étais stressée ;
  • Je faisais subir mon humeur aux autres.

Mon nouveau schéma de pensée :

  • Je reste calme
  • J’analyse la situation
  • Je regarde le conducteur dangereux partir devant moi

Les avantages présents :

  • Je suis détendue au volant
  • Je sais que rien ne m’atteindra, car je l’ai décidé
  • Je montre l’exemple et je suis fière de ne pas m’emporter

Cela signifie que tu dois prendre du recul sur toi pour analyser la situation sous un angle objectif. Alors, ton schéma de pensée t’aidera à mieux te comprendre.
Pour y parvenir, tiens un journal dans lequel tu notes tes pensées, sentiments, émotions et rêves. Un journal t’aide à analyser ton environnement sous un angle nouveau.

Écrire dans un journal intime vous rappelle vos objectifs et vos apprentissages dans la vie. Il offre un lieu où vous pouvez avoir une conversation délibérée et réfléchie avec vous-même.

Robin Sharma

3. Deviens conscient de ce que tu recherches dans la vie

L’idée est de se fixer des objectifs de vie.

En fait, pour atteindre un grand objectif, il faut accomplir de nombreux petits objectifs journaliers, si bien que cela te fait gagner en confiance et en motivation. En fait, cette stratégie est redoutablement efficace pour se motiver jour après jour grâce à l’accomplissement d’objectifs intermédiaire, car tu prends conscience de tes capacités.

Définis tes objectifs de vie grâce au programme offert : 30 jours pour reprendre sa vie en main (et changer de vie).

4. Développe ta personnalité et des habitudes de vie saines

Tout d’abord, tu peux développer ton intelligence intrapersonnelle en affinant ton esprit via la lecture de livres de développement personnel.

Ensuite, pour développer de ton intelligence intrapersonnelle, tu peux mettre en place des habitudes saines, comme :

  • Te réveiller à la même heure tous les jours ;
  • Suivre un certain nombre de séances de sport chaque semaine ;
  • Boire une quantité précise de litres d’eau par jour ;
  • Pratiquer un nombre déterminé de séances de méditation par semaine ;
  • Lire tous les jours un nombre de pages précis ;
  • Écrire tous les jours dans ton journal ;
  • Apprendre une langue un peu tous les jours ;
  • Déterminé un nombre d’heures autorisées par jour sur les réseaux sociaux.

Je t’invite à télécharger ci-dessous le traqueur d’habitudes pour t’aider dans cette tâche.

liste avatar

Enfin, favorise des activités et exercices qui développent ton intelligence et tes compétences intrapersonnelles :

  • Rédaction de documents de réflexion ;
  • Suivi des objectifs pour l’avenir et leur planification ;
  • Tenue de journaux intimes ;
  • Création et réalisation de projets individuels ;
  • Écrire une autobiographie ;
  • Participer à un nouveau hobby ;
  • Écrire à partir de différents points de vue.

IV. Conclusion

L’intelligence intrapersonnelle est une forme d’intelligence que nous possédons tous, à plus ou moins haut niveau.

Elle est particulièrement impliquée dans notre désir de changer de vie, car cela implique d’apprendre à se connaître et d’analyser ses émotions.

En effet, l’intelligence intrapersonnelle est celle que tu dois développer pour renforcer ton estime de toi, développer ta confiance en toi ou t’assurer un changement de vie pertinent et durable.

Parmi les nombreuses habitudes saines étudiées plus haut, tu peux :

  • Pratiquer la méditation ;
  • Tenir un journal intime ;
  • Lire des livres de développement personnel.

Le but est de réfléchir sur nos attitudes, comportements et émotions ainsi que sur leurs conséquences.

Maintenant que tu connais le secret du succès de Schwarzenegger, la question est de savoir : que vas-tu en faire ?

À quel point penses-tu avoir développé ton intelligence intrapersonnelle ? Partage ta réponse en commentaire.

Partage cet article et aide un ami à développer son intelligence intrapersonnelle 🙂

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Laguerre marcus
Laguerre marcus
22 jours il y a

Tres bon article