/the social dilemma_ : Le meilleur documentaire Netflix 2020 (analyse)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp

Depuis le début du siècle, une question se pose chaque année à laquelle personne n’apporte de réponses concrètes : À quel moment internet est-il devenu dangereux ?

Néanmoins, une réponse redondante insinue que les gens sont coupables.

Encore en 2019, une étude nous a tous trahis, en dévoilant qu’en France nous passons en moyenne 2 h 12 de notre temps par jour sur les réseaux sociaux. Et pour aller encore plus loin, notre téléphone est entré dans la catégorie des produits addictifs.

En fait, cette addiction est la conséquence d’un processus d’apprentissage appelé le conditionnement. Alors, la solution est de le comprendre afin d’être capables de nous reprendre en main.

Dans cet article, tu découvriras les points essentiels du documentaire the social dilemma ainsi que des solutions à implémenter dès aujourd’hui.

Sommaire

Le documentaire Netflix « The Social Dilemma » ou « Derrière nos écrans de fumée » est choquant. C’est un réveil imposé par une décharge électrique circulant dans notre organisme.

En fait, on y découvre la face cachée des réseaux sociaux.

Bien sûr, tout le monde sait que les réseaux sociaux sont mauvais, mais personne ne sait vraiment pourquoi. Pourtant, en l’espace d’une décennie, les réseaux sociaux ont bouleversé négativement la société et notre psychologie.

En effet, derrière les réseaux sociaux se cachent des petits génies installés à la Silicon Valley qui manipulent notre cerveau. Leurs inventions nous imposent des pensées qui génèrent du stress quotidien via les notifications. Comme notre besoin de validation sociale s’exprime au travers de notre contenu, alors la recherche de la photo parfaite constitue notre poison quotidien.

Dans le passé, notre quête de validation sociale se manifestait seulement à l’école ou au travail, puis prenait fin le soir à la maison. Aujourd’hui, cette source de stress est continue et ne s’arrête jamais, même pas dans notre lit.

 

avatar douleur

De telles angoisses jour après jour sont la cause d’une dépréciation progressive de notre réalité. Alors, pourquoi continue-t-on de se connecter aux réseaux sociaux ?

Comme l’explique le psychologue Michaël Stora dans son livre « Hyperconnexion », les réseaux sociaux sont une sorte de refuge qui nous protège du monde réel. À travers les réseaux nous présentons une image de nous qui nous arrange. Ainsi, au fur et à mesure du temps pour avoir l’air « plus cool », une dépendance s’installe. Alors, chaque connexion se transforme en shot de dopamine. C’est un cercle vicieux s’accompagnant de conséquences négatives.

1. Problèmes soulevés dans le film /the social dilemma_

Rien de vaste n'entre dans la vie des mortels sans malédictions.

Sophocle

Éthiques et moralités. Le documentaire The Social Dilemma explique l’importance d’un réveil collectif à travers ces deux termes.

Tous les intervenants du film The Social Dilemma ont une expertise dans le domaine des réseaux sociaux. Ils ont participé de près ou de loin à la conception de certains de leurs outils qui aujourd’hui sont la cause de nombreux problèmes dans notre société.

Bien qu’à la base, le but des réseaux sociaux était purement altruiste (c.-à-d., réunir des familles, trouver des donneurs d’organe…), cela n’a pas empêché l’émergence de conséquences négatives suite aux nouveaux outils (p. ex., le bouton « j’aime »).

Voici une liste des problèmes en lien avec les réseaux sociaux soulevés dans le film The Social Dilemma :

Dans The Social Dilemma, l’un des intervenants est Jaron Lanier. Il est l’auteur du livre « Stop aux réseaux sociaux ! 10 bonnes raisons de s’en méfier et de s’en libérer ». Je te conseille de le lire si tu envisages de te débarrasser de cette mauvaise habitude.

Les 10 raisons énumérées dans le livre sont les suivantes :

  1. Tu perds ton libre arbitre ;
  2. Quitter les réseaux sociaux est le moyen le plus finement ciblé pour résister à la folie de notre époque ;
  3. Les réseaux sociaux font de toi un trou du c*l ;
  4. Ils sapent la vérité ;
  5. Ils rendent ce que tu dis dénué de sens ;
  6. Ils détruisent ta capacité d’empathie ;
  7. Ils te rendent malheureux ;
  8. Ils ne veulent pas que tu aies une dignité économique ;
  9. Ils rendent la politique impossible ;
  10. Ils détestent ton âme.

Pour réussir à réduire ta consommation des réseaux sociaux, je te conseille de te fixer des objectifs de sorte à trouver un sens à chaque chose que tu entreprends dans ta vie.

2. Comment les réseaux sociaux nous rendent-ils accros ?

Nous sommes des utilisateurs

Quand c'est gratuit, c'est que vous êtes le produit.

Cette citation est la plus importante du film.

C’est d’ici que The Social Dilemma ou le dilemme social prend tout son sens. En fait, derrière cette citation se cache le business model de ces plateformes.

Ce business model vise à vendre les utilisateurs de réseaux sociaux aux publicitaires.

En d’autres termes, leur moyen de se faire rémunérer consiste à vendre tes données aux vrais consommateurs… les publicitaires.

avatar argent

Quand on y pense, c’est marrant d’imaginer l’importance des GAFA dans notre vie, alors qu’on ignore complètement comment la machine fonctionne. En fait, de manière innocente, nous pensons que leur principal objectif est de mettre les gens en relation… or, la réalité est tout autre. Le but des réseaux sociaux est de garder ton attention afin de la vendre aux publicitaires, car eux ils paient en échange de cette attention.

Jaron Lanier explique que « c’est le changement progressif, léger, et imperceptible de votre propre comportement, et perception qui est le produit. »

Donc, le produit c’est de :

  • Changer ce que l’on fait au quotidien ;
  • Changer notre façon de penser ;
  • Changer qui on est.

… pour plus de profit.

Algorithme personnalisé des utilisateurs

Il n’y a que deux industries qui appellent leurs clients « utilisateurs » : les drogues illicites et les logiciels.

Tout ce que l’on fait sur internet et les réseaux sociaux est enregistré, ce sont nos données :

  • Les images que l’on regarde ;
  • Combien de temps on les regarde ;
  • Si on est seul et déprimé ;
  • Si on regarde les photos de notre ex ;
  • Notre type de personnalité ;
avatar téléphone choqué

Toutes les données sont collectées.

Nos données permettent de nous catégoriser dans un avatar utilisateur qui correspond à un modèle prédisant nos actions. En effet, à force d’interagir avec les applications – c.-à-d., liker et regarder du contenu, suivre telle ou telle personne… – alors on finit par correspondre à un modèle type.

Ce pouvoir détenu par les réseaux sociaux réside dans l’algorithme, c’est-à-dire une intelligence artificielle extrêmement précise. En fait, elle grandit et s’adapte en fonction de nos comportements pour affiner notre modèle.

L’un des intervenants du film The Social Dilemma explique que l’objectif des réseaux sociaux est de créer :

  • Un engagement de notre part. Ainsi ils augmentent notre utilisation par des stratagèmes neuropsychologiques (p. ex., scroller à l’infini) ;
  • Une croissance pour faire revenir un utilisateur en lui proposant d’inviter des amis ;
  • Des publicités. Pendant que l’utilisateur s’engage de plus en plus dans cette machine alors des publicités ciblées nous sont montrées.

 

Comment font-ils pour garder notre attention ?

Voici quelques arguments tirés du film The Social Dilemma :

  • La fonction de scroller à l’infini, nous permet de toujours découvrir quelque chose de nouveau. Alors, cela libère de la dopamine, connu pour son côté addictif. Il s’agit du même mécanisme psychologique derrière l’addiction aux jeux des casinos. Néanmoins, la dépendance aux réseaux sociaux est socialement acceptable contrairement aux jeux d’argents ;
  • L’algorithme permet d’afficher un fil d’information personnalisé, de sorte que les informations présentées soient calculées en fonction de nos préférences confirmant ainsi nos croyances. En fait, l’algorithme ne nous présente que des opinions similaires aux nôtres, si bien que cela renforce nos croyances existantes. Puisque son intérêt est de garder notre attention et non de la perdre, alors il nous donne ce que l’on désire. Ceci illustre le problème des réseaux sociaux dans notre société. En effet, cela signifie que l’on n’est plus confronté à des opinions différentes des autres donc notre esprit critique meurt à petit feu. Finalement, l’algorithme nous maintient dans un monde où nos pensées sont absolues où seul un petit nombre s’y opposent ;
  • Le bouton « j’aime » est une sorte de bouton qui nous permet de recevoir de la validation sociale sur nos posts. Cela signifie que l’on est capable de mesurer le niveau de validation de nos pairs. Non seulement ce besoin de validation est dur à vivre au quotidien, mais encore plus depuis son apparition sur les réseaux sociaux. De plus, les conséquences négatives sont visibles au niveau des statistiques nationales avec des taux d’hospitalisation et de tentative de suicide en augmentation constante chez les plus jeunes depuis l’émergence des réseaux sociaux. Bien que cela soit une corrélation et non une causation, cela n’en reste pas moins très alarmant (voir graphiques plus bas).

3. Piégé par notre cerveau

Toute technologie suffisamment avancée est indissociable de la magie.

Le film The Social Dilemma explique que les magiciens étaient les premiers à comprendre l’esprit humain et ses biais cognitifs.

Étant donné que le fonctionnement de notre cerveau est le même pour tous, alors les techniques de persuasion fonctionnent sur tout le monde. Mais, le problème survient lorsque ces techniques de persuasion sont reprises par les réseaux sociaux.

avatar mime transparent

En effet, ces techniques de persuasion sont utilisées par les réseaux sociaux pour garder notre attention. Comme le but est de modifier nos comportements en manipulant nos actions (p. ex., scroller infiniment ou rafraîchir le contenu), alors Facebook, Instagram, Pinterest… les utilisent. Ce sont ce que l’on appelle en psychologie le renforcement intermittent. En fait, c’est similaire au fonctionnement des machines de Las Vegas. Notre envie de jouer grandit lorsque le futur est impossible à devenir. Alors nous sommes accros aux réseaux sociaux, car on peut toujours découvrir quelque chose.

Dans le domaine du marketing, on parle de growth hacking. L’idée est d’utiliser les sciences humaines dans un objectif de vente.

Par exemple : Si quelque chose est inutile (p. ex., un vélo) alors les marketeurs te séduiront afin de créer le besoin de le posséder. Peu importe que tu en aies l’utilité ou non.

Alors, la stratégie employée par les réseaux sociaux est la même. L’idée est de te donner le sentiment d’en avoir besoin, à cause de techniques de persuasion issue de la psychologie.

Finalement, le documentaire The Social Dilemma montre que l’industrie des réseaux sociaux prospère grâce un cercle vicieux se jouant de notre psychologie :

  1. Le besoin de nouer des relations avec les autres est fondamental au bien-être de l’Homme ;
  2. On cherche à satisfaire ce besoin via les réseaux sociaux ;
  3. Les réseaux sociaux sont aujourd’hui reconnus comme une forme de drogue. Ils nous permettent de libérer des doses de dopamine jamais produite auparavant ;
  4. Nous sommes devenus des utilisateurs de réseaux sociaux ;

Le chemin de libération de dopamine est lié à la récompense reçue de nouer des relations avec les autres par l’utilisation des réseaux sociaux.

4. Conséquences Sociétales

Concernant les plus jeunes

L’être humain n’a pas les capacités psychologiques pour supporter des milliers d’approbations sociales tous les jours.

Voici les conséquences mises en avant dans le film The Social Dilemma :

graphic the social dilemma
Graphique illustrant une corrélation entre l'émergence des réseaux sociaux et l'augmentation du taux d'hospitalisations et de tentatives de suicide chez les plus jeunes - screen shots du film The Social Dilemma.

Le problème est qu’il n’y a pas de cause directe des réseaux sociaux sur notre santé. Alors, c’est difficile de prouver leur impact. Pourtant, on ne peut pas nier le lien entre réseaux sociaux et croissance des problèmes psychologiques :

avatar conséquences réseaux sociaux

Ces problèmes sont issus d’un manque de régulation sur internet. Toutes les lois et régulations appliquées au domaine télévisuel – notamment pour protéger les plus jeunes – ne sont pas encore présentes sur internet.

Concernant la politique

Le film The Social Dilemma explique que l’algorithme utilisé par les réseaux sociaux est ultra puissant et changeable. Si bien qu’il s’adapte à chaque utilisateur pour lui fournir des recommandations de contenus de plus en plus précis. Plus personne ne voit la même chose sur internet.

Cela signifie que le contenu présent sur internet confirme nos croyances existantes, de sorte à rendre banal ce qui ne l’est pas et même transformer en vérité absolue nos croyances existantes comme tous les confirment. Ainsi, on perd notre empathie et notre sens critique.

Donc, l’algorithme renforce la polarisation dans la société, car il suggérera des contenus différents selon que ton orientation politique.

The Social Dilemma montre que l’algorithme causes :

Finalement, l’algorithme risquerait de causer :

  • Des guerres civiles ;
  • La destruction de notre civilisation ;
  • L’échec de la prise de conscience du réchauffement climatique ;

Mais alors, comment se réveiller lorsque l’on ne se sait pas endormi ?

5. Solutions

Les intervenants du film The Social Dilemma insistent de ne pas laisser l’algorithme nous guider, mais c’est à nous de guider l’algorithme !

Pour cela, voici ce que tu peux faire :

  • Créer de nouvelles habitudes d’apprentissage via un algorithme de curiosité.
  • Désactive les notifications de ton téléphone ;
  • Enlève les vidéos de recommandations sur le côté de YouTube ;
  • Commence à suivre des gens avec lesquels tu ne partages pas les mêmes idées ;
  • Fais de l’autonudging : Ce sont des techniques de manipulation dites « douces ». Le but est de conduire la personne à adopter un comportement précis, sans la forcer ni lui enlever la possibilité de prise de décision.
    Finalement, l’autonudging appliqué pour limiter son temps d’utilisation des réseaux sociaux peut prendre les formes suivantes :
    • Mettre son téléphone dans une pièce différente de la nôtre. Cette technique nous oblige à nous lever pour regarder notre téléphone. Alors, nous sommes obligés de prendre la décision consciente de se lever pour le prendre ;
    • Changer l’emplacement des réseaux sociaux sur le téléphone. En fait, nous activons les réseaux sociaux automatiquement. Tente l’expérience en mettant tes réseaux sociaux à un autre endroit de ton téléphone. Tu te feras avoir à de nombreuses reprises en attrapant ton téléphone, car inconsciemment et automatiquement tu essaies d’activer Instagram pour obtenir ton shot de dopamine ;
    • Installer une application mobile qui limite le temps passé sur les réseaux sociaux ;

6. Conclusion

Le documentaire The Social Dilemma illustre au niveau psychologique, sociétal et politique les conséquences des réseaux sociaux dans nos vies, tels que l’addiction, l’isolation et la dépression.

Les problèmes sont infinis.

En fait, nous sommes accros à cause de techniques de persuasion qui stimulent notre cerveau libérant ainsi de la dopamine. Les réseaux sociaux sont un paradis pour nos neurones.

Mais, sans le savoir, le piège se referme petit à petit sur nous.

Alors, nous devenons dépendants et plus rien ne semble fonctionner sans les réseaux sociaux.

Dans ces conditions, il ne semble pas y avoir de solutions.

Pourtant, tu as la possibilité d’agir à ton niveau.

Tu peux dès aujourd’hui utiliser consciemment tes réseaux sociaux et prendre le contrôle de l’algorithme.

Depuis le visionnage du film The Social Dilemma, j’ai désactivé toutes notifications de mon téléphone. Donc, plus de vibreur ni de petites lumières clignotantes.

Finalement, je ne suis plus être dérangée par mon téléphone.

Je t’invite à découvrir le site web du film pour en apprendre davantage sur le sujet. Tu peux également participer à des débats pour trouver des solutions aux problèmes soulevés dans le film.

Comment comptes-tu limiter l’impact des réseaux sociaux dans ta vie ? Partage ta réponse en commentaire.

Partage cet article à un ami et aide-le à ne plus être scotché à son téléphone 🙂

Madison
Madison

Bâtis un Mental et un Lifestyle Authentiques

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Madison sidebare portrait
Hello, ici Madison !

Ancienne timide avec zéro confiance en soi.
J’ai réussi à reprendre ma vie en main par la mise en place d’habitudes saines.
Mon objectif est de t’empêcher de passer à côté de ta vie, en faisant disparaître tes blocages psychologiques, grâce à un changement intérieur à la conquête de la vie qui te correspond !
En savoir plus sur moi.

Echange et découvre avec moi

Articles les plus populaires